Propale : comment présenter une proposition commerciale avec valeur ajoutée ?

Propale : comment présenter une proposition commerciale avec valeur ajoutée ?

Propale : comment présenter une proposition commerciale avec valeur ajoutée ?

Rien ne répond mieux aux besoins directs d’un client qu’une proposition commerciale bien rédigée. Mais qu’est-ce que c’est et comment faire en sorte que votre proposition soit attrayante pour chaque client potentiel ? Découvrez cela dans cet article.

Qu’est-ce qu’une propale ?

Une propale ou proposition commerciale est un document de vente qu’un fournisseur envoie à un client potentiel dans le but de conclure un projet spécifique. La proposition peut être demandée par un client ou, plus rarement, envoyée spontanément.

De nombreuses entreprises de services comptent sur les propositions pour vendre leurs services et obtenir de nouveaux contrats. La proposition peut être numérique ou imprimée. Elle explique les caractéristiques du produit ou du service en tenant compte des demandes ou des besoins du client potentiel. En d’autres termes, une proposition commerciale montre comment une entreprise peut résoudre le problème spécifique d’un client.

Quelle est la différence entre une propale et un devis ?

Une proposition commerciale et un devis sont tous deux des documents commerciaux qu’une entreprise utilise pour tenter de conclure un contrat. Cependant, une proposition commerciale est beaucoup plus détaillée qu’un devis et est généralement utilisée pour des projets plus complexes.

La proposition commerciale explique également la valeur qu’une entreprise apportera à un client potentiel et énumère ses projets antérieurs ou inclut des témoignages de clients. Certaines petites entreprises utilisent le devis pour détailler les coûts totaux et les tâches qu’un projet implique. Ensuite, au lieu de rédiger une proposition formelle, elles prouvent leur valeur par d’autres moyens, généralement lors d’un appel ou d’une visite sur place.

Une propale est donc nécessaire pour prouver que le prestataire est en mesure d’apporter des solutions aux problèmes auxquels est confronté le client potentiel.

Proposition commerciale : faut-il juste se contenter d’utiliser un modèle ?

Plus votre proposition commerciale est adaptée aux besoins du prospect, plus vous avez de chances de décrocher un contrat avec lui. Les modèles standards ne sont pas aussi susceptibles de correspondre aux caractéristiques uniques de votre prospect que votre propre proposition personnalisée.

En outre, si votre client potentiel publie régulièrement des demandes de propositions, il est probable qu’il ait déjà vu un grand nombre de modèles standardisés, y compris celui que vous avez utilisé que vous avez utilisé pour votre propre proposition. Il pourrait s’attendre à quelque chose de plus original et personnalisé de votre part.

Comment rédiger une propale ?

Il n’existe pas des modèles ou de structures conventionnelles à utiliser pour la propale. Vous pouvez donc soit la rédiger vous-même, soit prendre un modèle de proposition commerciale et l’adapter à votre cas. Néanmoins, voici quelques éléments communs à inclure dans votre proposition commerciale :

  • Page de titre : Vous devez indiquer ici votre nom, le nom de votre entreprise et le titre de la proposition.
  • Table des matières : Si votre proposition n’est pas un document d’une seule page, il est de bon ton d’énumérer tous les chapitres et de préciser les pages ou même d’inclure des hyperliens ou éléments visuels pour faciliter la lecture.
  • Résumé : Il s’agit d’un chapitre d’une page distincte où vous décrivez brièvement qui vous êtes, ce que vous faites et l’objet de la prise de contact. Vous pouvez également énumérer les avantages que le client tirera s’il choisit votre entreprise.
  • Corps du texte : Vous devez énumérer les exigences initiales du client et décrire précisément comment vous allez les satisfaire, combien cela coûtera et combien de temps cela prendra.
  • Clauses supplémentaires : Si certains détails peuvent varier pendant l’exécution du projet, mentionnez-les dans ce chapitre.
  • Prix et facturation : Précisez le montant exact et les modalités de paiement. Vous pouvez également inclure les conditions d’expédition, au cas où il y aurait une livraison de marchandises.
  • Modalités et conditions : Concluez votre offre, mentionnez la durée prévue, les modalités de paiement et le calendrier et terminez par un appel à l’action.
  • La page d’acceptation : Il s’agit d’une page destinée aux signatures d’acceptation. Le client peut soit vous envoyer la lettre d’acceptation, soit signer la proposition initiale, en fonction de l’accord préalable passé avec vous.

En résumé

Pour rédiger une proposition commerciale, il convient de définir clairement le public cible. Ensuite, utilisez une mise en forme appropriée et n’oubliez pas de tenir compte des exigences, des intérêts du client potentiel.