5 forces de Porter

5 forces de Porter : clé de l’analyse concurrentielle

Dans le monde des affaires, analyser la concurrence est aussi essentiel que de connaître parfaitement son propre produit ou service. Il existe divers outils et méthodes, mais l’un des plus efficaces est sans aucun doute celui développé par Michael Porter. Ce dernier a défini un modèle d’analyse qui repose sur cinq forces concurrentielles incontournables.

Ce qu'il faut retenir :

  • Pour analyser la concurrence dans votre secteur, prenez en compte le nombre de concurrents, leur taille, leur stratégie et leurs ressources.
  • Soyez conscient de la menace que représentent les produits de substitution, car ils peuvent réduire la demande pour vos produits et exercer une pression à la baisse sur les prix.
  • Évaluez le pouvoir de négociation de vos clients en prenant en compte leur nombre, leurs achats en grandes quantités, leur connaissance des produits et leur capacité à passer à un produit de substitution.
  • Comprenez le pouvoir de négociation de vos fournisseurs, car s'ils ont un fort pouvoir, ils peuvent imposer leurs conditions, notamment en matière de prix, ce qui peut affecter votre rentabilité.
  • Soyez conscient de la menace des nouveaux entrants sur le marché, surtout si les barrières à l'entrée sont faibles et que le marché est attractif. Une augmentation de la concurrence peut réduire vos parts de marché.

Force 1 : La concurrence dans le secteur

Démarrons avec la première force de ce modèle : la concurrence dans le secteur. Cette force représente l’intensité de la concurrence entre les entreprises déjà présentes sur le marché. Pour l’évaluer, il est nécessaire de prendre en compte le nombre de concurrents, leur taille, leur stratégie et leurs ressources. Une concurrence intense peut être une menace pour les entreprises, car elle peut entraîner une baisse des prix, une guerre des coûts et une réduction des marges.

Force 2 : La menace des produits de substitution

La deuxième force concerne la menace que représentent les produits ou services de substitution. Ces derniers sont des biens ou services qui peuvent remplir la même fonction que ceux offerts par l’entreprise. Leur présence sur le marché peut éroder la demande pour les produits de l’entreprise et exercer une pression à la baisse sur les prix.

Force 3 : Le pouvoir de négociation des clients

La troisième force met en exergue le pouvoir de négociation des clients. Les clients ont un pouvoir de négociation lorsque leur nombre est limité, qu’ils achètent en grandes quantités, qu’ils sont bien informés sur les produits ou quand ils ont la possibilité de passer à un produit de substitution. Un pouvoir de négociation élevé des clients peut limiter les capacités d’une entreprise à augmenter ses prix et avoir un impact négatif sur sa rentabilité.

Force 4 : Le pouvoir de négociation des fournisseurs

La quatrième force s’attache à déterminer le pouvoir de négociation des fournisseurs. Les fournisseurs ont un fort pouvoir de négociation lorsque l’entreprise dépend d’eux pour l’approvisionnement en ressources nécessaires à la production. Ils peuvent imposer leurs conditions, notamment en matière de prix, ce qui peut affecter la rentabilité de l’entreprise.

Force 5 : La menace des nouveaux entrants

La cinquième force concerne la menace des nouveaux entrants sur le marché. Cette menace est forte lorsque les barrières à l’entrée sont faibles et que le marché est attractif en termes de rentabilité. Un grand nombre de nouveaux entrants peut augmenter la concurrence sur le marché et réduire les parts de marché des entreprises déjà présentes.