Crédit santé - comment ça marche

Crédit santé : comment ça marche ?

Vous avez entendu parler du crédit santé et vous vous demandez comment cela fonctionne ? Vous êtes au bon endroit. Nous allons vous expliquer de manière simple et détaillée le fonctionnement du crédit santé. Ce dispositif, relativement récent sur le marché, suscite de nombreuses questions et nous sommes là pour y répondre.

Ce qu'il faut retenir :

💊 Crédit santé Financement des dépenses de santé par emprunt.
🛡️ Assurance santé Complément aux remboursements de la sécurité sociale.
💰 Assurance emprunteur Protège l'emprunteur en cas d'incapacité de remboursement.

L’assurance santé et la mutuelle santé : des dispositifs complémentaires à la sécurité sociale

Alors que la sécurité sociale rembourse seulement une partie des dépenses de santé, les contrats d’assurance santé et de mutuelle santé offrent des garanties supplémentaires. L’assurance santé, par exemple, propose souvent une formule initiale et une formule intégrale. La première offre une couverture minimale tandis que la deuxième est plus complète, mais aussi plus chère. De son côté, la mutuelle santé propose aussi différentes formules, mais elle s’articule souvent autour de la solidarité entre ses membres.

Si vous n’avez pas de carte vitale, la procédure de remboursement mutuelle peut être plus complexe. Mais rassurez-vous, dans tous les cas, ces organismes travaillent à simplifier au maximum les démarches pour leurs adhérents.

Quoi qu’il en soit, malgré ces dispositifs, certaines dépenses de santé restent à la charge du patient. On parle souvent de ticket modérateur pour désigner cette somme qui n’est pas remboursée par la sécurité sociale ni par la mutuelle ou l’assurance. C’est là que le crédit santé entre en jeu.

Le crédit santé : une solution pour financer vos dépenses de santé

Face à des dépenses de santé importantes, vous pouvez contracter un crédit santé. Ce type de prêt fonctionne comme un crédit à la consommation : vous empruntez la somme dont vous avez besoin et vous la remboursez par mensualités, avec des intérêts.

Vous pouvez contracter un crédit santé auprès de différents organismes : banques, organismes de crédit, assurances… Les taux proposés varient en fonction des établissements et des profils des emprunteurs. Il est très important de comparer les offres avant de vous engager.

La souscription à un crédit santé implique souvent de remplir un questionnaire santé. C’est une étape cruciale car elle permet à l’organisme prêteur d’évaluer le risque que vous représentez. Si vous avez des antécédents de maladie grave, par exemple, vous pouvez être considéré comme un profil à risque. Le droit à l’oubli permet aux personnes ayant été atteintes de certaines pathologies de ne pas les déclarer passé un certain délai.

Assurance emprunteur : un indispensable du crédit santé

Lorsque vous contractez un crédit santé, vous devrez très certainement souscrire une assurance emprunteur. Cette assurance protège à la fois l’emprunteur et l’organisme prêteur : en cas d’impossibilité de rembourser le prêt (décès, invalidité, incapacité de travail…), c’est l’assurance qui prend le relais.

Il existe plusieurs types de contrats assurance emprunteur. Certains proposent des garanties de base, d’autres sont plus complets. Le choix du contrat dépend de votre profil et de vos besoins. Comme pour le crédit santé, il est conseillé de comparer les offres avant de vous engager.

L’assurance emprunteur peut être souscrite auprès de l’organisme prêteur (on parle d’assurance groupe) ou auprès d’un autre assureur (on parle de délégation d’assurance). Cette dernière option peut vous permettre de faire des économies.