Héliciculture : tout savoir sur le métier d’élevage d’escargots !

Héliciculture : tout savoir sur le métier d’élevage d’escargots !

Héliciculture : tout savoir sur le métier d’élevage d’escargots !

Les escargots, la plupart des jardiniers ne les aiment pas, car ils ont tendance à ronger les jeunes pousses et les feuilles vertes. Cependant, l’élevage d’escargots est l’un des domaines de l’agriculture où il est possible de s’aventurer sans le regretter. De nombreux pays du monde tirent un grand profit de l’élevage d’escargots. Si cette activité vous intéresse, vous pouvez devenir un héliciculteur. Ce dernier veille à ce que les escargots se reproduisent et à ce que les produits dérivés (chairs, œufs, baves, engrais) soient vendus avec profit. Découvrez-en plus sur cette activité lucrative.

Qu’est-ce que l’héliciculture ?

L’héliciculture ou l’élevage d’escargots consiste à élever des escargots pour la production de la viande, de la bave ou d’autres sous-produits de l’escargot. Les exploitations agricoles spécialisées dans l’héliciculture élèvent et commercialisent les escargots comestibles, qui sont vendus pour leurs viandes ou leurs œufs. Les excréments d’escargots peuvent également être vendus comme engrais vert et constituent un produit typique de l’héliciculture.

Alors que les colimaçons sont généralement considérés comme des parasites dans les exploitations agricoles, les escargots comestibles sont des atouts dans l’héliciculture. Les œufs d’escargot, également appelés caviar d’escargots, sont un délice dans de nombreuses régions du monde, notamment en France et en Pologne. La bave d’escargot, quant à elle, a un usage cosmétique, car elle contient une forte concentration de collagène pour nourrir la peau et les cheveux.

Que fait l’héliciculteur au quotidien ?

Pour que son élevage se passe bien, l’éleveur d’escargots doit réaliser plusieurs tâches telles que :

  • Sélectionner les escargots reproducteurs
  • Construire et entretenir les enclos
  • Approvisionner en eau et en nourriture
  • Recueillir et conserver les œufs d’escargots
  • Rechercher de nouvelles méthodes et pratiques d’élevage
  • Maintenir un environnement sûr et propre
  • Surveiller la nutrition et la santé des animaux
  • Assurer la liaison avec les acheteurs de produits

L’élevage peut se réaliser aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Tout dépend de la saison.

Quelle espèce d’escargot utiliser pour l’héliciculture ?

Il existe une grande variété d’espèces d’escargots comestibles qui peuvent être élevées pour consommation ou commercialisation. Voici quelques espèces qui sont généralement sont élevées :

  • Helix aspersa (escargot petit-gris) – Il s’agit d’une espèce qui vit principalement sous terre, n’apparaissant à la surface qu’en cas de pluie. Sa chair est très prisée et est considérée comme un mets délicat. La plupart des éleveurs d’escargots élèvent cette espèce pour la viande d’escargot.
  • Lissachatina fulica (escargot africain géant) – C’est l’une des espèces d’escargots les plus gros élevés dans les escargotières. L’escargot est généralement vendu comme animal de compagnie et non comme viande, car il est interdit dans certains pays en raison de ses tendances invasives. Les exigences pour cette espèce sont plus strictes que pour les autres espèces.
  • Cepaea nemoralis (escargot des bois) – C’est une espèce très prisée pour l’héliciculture. Les escargots de cette espèce se nourrissent principalement de végétaux, de préférence morts.

Quelles sont les compétences requises pour faire de l’héliciculture ?

Le producteur d’escargots a besoin autant de qualités personnelles que de compétences professionnelles pour mener à bien son activité :

  • Patience ;
  • Empathie ;
  • Bonnes santé et forme physique ;
  • Disponibilité ;
  • Autonomie ;
  • Organisation.

Quelle formation pour devenir héliciculteur ?

Devenir l’héliciculteur ne s’improvise pas. Vous devez vous informer et vous former. Les formations suivantes vous permettront de vous lancer :

  • Formation initiale : elle dure une semaine et permet de s’initier au métier.
  • Formation diplômante : le Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole (BPREA) qui s’obtient en dix-huit semaines. Dans un premier temps, il y a l’enseignement théorique pour apprendre toutes les notions liées à l’élevage d’escargots. Dans un second temps, il y a la pratique qui se fait au sein de la ferme d’un héliciculteur.

En ce qui concerne le salaire mensuel d’un éleveur d’escargots, cela peut aller jusqu’à 2 600 euros. Cela va toutefois dépendre de la taille de l’exploitation, de la quantité d’escargots reproducteurs et de la demande de produits d’escargots.

Le métier d’héliciculteur est-il fait pour vous ?

Contrairement à la majorité des activités d’élevage, l’élevage d’escargots nécessite peu d’espace et peut être une entreprise très lucrative lorsqu’elle est bien menée. L’héliciculture est un secteur à faible risque dans lequel on rencontre des succès comme des échecs. L’élevage d’escargots peut être pratiqué dans une petite installation ou sur une grande superficie. Bien que la mise en place de cette activité nécessite un capital relativement faible, les produits à base d’escargots font l’objet d’une forte demande.