Comment assurer la sécurité sur un chantier ?

Sur les chantiers du BTP, les accidents de travail sont particulièrement fréquents. Le nombre important d’ouvriers qui y travaillent, l’utilisation d’engins de chantier, ainsi que les travaux en hauteur augmentent considérablement les risques. Ces accidents ne concernent pas uniquement les travailleurs. Les personnes non impliquées dans les travaux peuvent également encourir des risques si elles se trouvent à proximité des lieux. C’est pourquoi il est capital de renforcer les mesures de sécurité.

Ce qu'il faut retenir :

  • Les accidents de travail sur les chantiers du BTP sont fréquents et les risques concernent également les personnes non impliquées dans les travaux.
  • L'utilisation de l'instrumentation permet de suivre, mesurer et prévenir les impacts des travaux, assurant ainsi la sûreté des ouvrages et des travailleurs.
  • Il est du devoir de l'employeur de fournir aux ouvriers les équipements de protection individuelle (EPI) nécessaires pour assurer leur sécurité.
  • La signalisation temporaire sur les chantiers est obligatoire pour prévenir les risques et protéger les personnes présentes à proximité.
  • La signalisation de chantier doit être lisible, cohérente et ne pas entraver la circulation.

Utilisez l’instrumentation pour sécuriser vos chantiers

Les chantiers du bâtiment représentent l’un des environnements de travail les plus dangereux. Glissades, trébuchements, chutes… tout peut arriver. Cependant, avec l’évolution des technologies, les risques d’accident dans le BTP sont nettement en baisse et les mesures de prévention sont plus efficaces. L’instrumentation est en grande partie responsable de cette évolution.

Comme cela est expliqué sur le site Groupefondasol.com, l’instrumentation est une méthode d’investigation qui vise à suivre, à mesurer et à prévenir les impacts liés aux travaux de maîtrise de l’énergie. Elle permet aussi d’étudier la performance énergétique des bâtiments, ainsi que leurs installations techniques. La mise en place d’une instrumentation sur le chantier est indispensable pour assurer la sûreté des ouvrages et des travailleurs. Pour mesurer en temps réel les impacts des travaux sur les chantiers et leur environnement, les entreprises utilisent divers appareils de mesure tels que les inclinomètres, les extensomètres ou encore les fissuromètres.

ingénieur construction, sécurité chantier

Équipez correctement vos ouvriers avec des EPI

En tant qu’employeur, vous avez le devoir d’assurer la sécurité de vos ouvriers et de faire respecter les règles en vigueur. Pour ce faire, vous devez mettre à leur disposition tous les équipements de protection dont ils ont besoin pour préserver leur sécurité. Il s’agit notamment des EPI ou équipements de protection individuelle. Ces derniers sont des dispositifs destinés à protéger les travailleurs des risques professionnels (chutes de hauteur, brûlure, chocs…).

Ils regroupent différents équipements comme le casque, les chaussures de sécurité, les lunettes, les gants de protection, le masque, le gilet, les protections auditives et bien d’autres. Bien entendu, leur utilisation doit être complétée avec d’autres mesures de prévention (filets de sécurité, échafaudages, etc.) afin de garantir une protection optimale aux travailleurs sur vos chantiers.

La signalisation obligatoire sur un chantier

La sécurité sur les chantiers va bien au-delà de la protection des ouvriers et de l’environnement de travail. Elle doit aussi assurer la protection des tierces personnes qui se trouvent sur les lieux ou à proximité (piétons, automobilistes, clients…). Dans ce contexte, vous devez installer une signalisation temporaire pour préserver la sécurité du plus grand nombre. Celle-ci a pour but d’avertir les usagers de la présence d’un chantier et des éventuels risques qu’ils encourent.

La signalisation de chantier est obligatoire dès lors que votre chantier est situé sur ou aux abords d’une route. Elle doit indiquer les changements sur les voies et limiter les accès aux zones dangereuses. Le triangle de signalisation doit alors être bien lisible et cohérent. Par ailleurs, la signalisation de chantier ne doit pas entraver la circulation. Ne négligez surtout pas cette consigne de sécurité, au risque d’être pénalisé pour non-respect de la réglementation.