Entrepreneur handicapé

Entrepreneur handicapé

Entrepreneur handicapé : quelles sont les aides disponibles ?

L’entrepreneuriat est souvent perçu comme un domaine difficile et exigeant. C’est encore plus vrai lorsque l’on est handicapé. Heureusement, de plus en plus d’aides et de programmes sont mis en place par les pouvoirs publics pour aider les entrepreneurs handicapés. Dans cet article, nous allons vous présenter quelques-unes de ces aides.

Entrepreneur handicapé : quel est le cadre législatif ?

En France, l’entrepreneuriat est une activité économique qui connaît un développement important ces dernières années. Selon les chiffres publiés par le Ministère de l’Economie et des Finances, en 2016, plus de 5 millions de Français ont créé ou repris une entreprise. Parmi ces entrepreneurs, on compte aussi les personnes handicapées. En effet, de plus en plus de personnes handicapées souhaitent créer leur propre entreprise. Cependant, elles se heurtent souvent à des difficultés spécifiques liées à leur handicap. Heureusement, il existe plusieurs aides destinées aux entrepreneurs handicapés. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelles sont les aides disponibles pour les entrepreneurs handicapés en France.

Tout d’abord, il faut savoir que la création d’entreprise est encadrée par la loi. En effet, la loi du 11 février 2005 relative aux droits des malades et des personnes handicapées garantit aux personnes handicapées le droit de créer ou de reprendre une entreprise. Cette loi a notamment pour objet de faciliter l’accès des personnes handicapées à la création d’entreprise. Ainsi, elle prévoit que les personnes handicapées bénéficient d’un accompagnement personnalisé lorsqu’elles souhaitent créer leur entreprise. Ce accompagnement est assuré par les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) et les chambres d’agriculture (CA).

Ensuite, il existe plusieurs aides financières destinées aux entrepreneurs handicapés. Ces aides peuvent être accordées sous forme de prêts ou de subventions. Parmi les aides financières disponibles, on peut citer le Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (FIPH), le Fonds national pour le développement des activités physiques et sportives (FNDPAS) ou encore le Fonds solidarité logement (FSL).

Enfin, il est important de mentionner que les entrepreneurs handicapés bénéficient également d’aides non financières. Ces aides peuvent prendre la forme d’un accompagnement spécialisé ou d’une exonération de certaines charges. Parmi les aides non financières disponibles, on peut citer l’accompagnement à la création d’entreprise par les chambres de commerce et d’industrie (CCI), l’accompagnement à la création d’entreprise par les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) ou encore l’exonération de la taxe professionnelle pour les micro-entrepreneurs handicapés.

Ainsi, grâce aux aides disponibles, les entrepreneurs handicapés peuvent concrétiser leur projet de création d’entreprise en France.

Entrepreneur handicapé : quelles sont les aides financières disponibles ?

L’entrepreneuriat est une option de carrière intéressante pour les personnes handicapées. De nombreuses aides financières sont disponibles pour les aider à démarrer et à gérer une entreprise.

Les personnes handicapées peuvent bénéficier de différentes aides financières pour créer ou reprendre une entreprise. Parmi les aides disponibles, on peut citer le Fonds pour l’insertion des travailleurs handicapés (FITH), le Fonds de solidarité pour l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (FIPH), le Fonds national pour le développement de l’emploi (FNDE) et le Fonds d’aide aux jeunes entrepreneurs (FAJE).

Le Fonds pour l’insertion des travailleurs handicapés (FITH) a pour objectif d’aider les personnes handicapées à intégrer le marché du travail. Le Fonds de solidarité pour l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (FIPH) a pour objectif d’aider les personnes handicapées à maintenir leur emploi. Le Fonds national pour le développement de l’emploi (FNDE) a pour objectif de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emploi peu qualifiés. Le Fonds d’aide aux jeunes entrepreneurs (FAJE) a pour objectif de favoriser la création d’entreprises par les jeunes.

Pour bénéficier de ces aides, il est important de se renseigner auprès des organismes compétents.

Il existe de nombreuses aides disponibles pour les entrepreneurs handicapés. Ces aides peuvent être utilisées pour aider à financer l’entreprise, à créer un emploi adapté ou à améliorer les conditions de travail. Les aides disponibles varient selon les pays, mais il est important de se renseigner auprès des autorités locales pour savoir quelles aides sont disponibles.