Bien immobilier ancien ou neuf, que choisir pour investir ?

Vous souhaitez multiplier vos sources de revenus ? L’investissement immobilier vous offre une alternative crédible. Investir dans l’immobilier locatif permet de générer des revenus mensuels sur la durée. Il convient de reconnaître qu’avec les taux d’intérêt bas qu’appliquent les banques et les allègements fiscaux de l’État français, ce placement a de beaux jours devant lui. Choisir entre bien immobilier ancien ou neuf nécessite mûre réflexion. Voici quelques informations utiles qui peuvent vous y aider.

Ce qu'il faut retenir :

  • L'investissement immobilier locatif permet de générer des revenus mensuels sur la durée, grâce aux taux d'intérêt bas des banques et aux allègements fiscaux de l'État français.
  • L'immobilier neuf offre un bâtiment fonctionnel avec des installations écoresponsables, ainsi que des avantages tels que l'exonération de la taxe foncière et la possibilité de prétendre à un prêt immobilier à taux zéro.
  • L'immobilier ancien permet d'avoir un bâtiment clé en main et d'éviter les délais de livraison, mais nécessite souvent des rénovations pour se conformer aux réglementations énergétiques.
  • Le choix entre immobilier neuf ou ancien dépend de vos goûts et de votre budget, avec l'immobilier ancien étant souvent plus accessible à différentes couches sociales.
  • Pour investir dans l'immobilier neuf, il est recommandé de contacter un notaire et de passer par une agence immobilière spécialisée. Pour investir dans l'immobilier ancien, il faut trouver l'emplacement idéal, définir un budget et vérifier son éligibilité aux financements disponibles.

Les avantages et les inconvénients de l’immobilier neuf

On considère qu’un bien immobilier est neuf lorsqu’il existe depuis moins de 5 ans. L’un des avantages ici est qu’avec un nouveau logement, vous n’avez aucun doute quant à l’état de la construction. Vous disposez d’un bâtiment fonctionnel dont les installations sont écoresponsables. Avec une construction neuve, vous êtes exonéré de la taxe foncière dès les premières années d’occupation.

Vous pouvez prétendre à un prêt immobilier à taux zéro, pour réduire le taux d’emprunt de votre banque. La garantie de parfait achèvement des travaux et la couverture décennale sont d’autres subventions pour lesquelles l’immobilier neuf vous rend éligible.

Les typologies de biens accessibles avec 100 000 euros n’entrent pas dans le cadre d’un investissement neuf. Autrement dit, ce type de placement est très sélectif et ne concerne qu’une clientèle prestigieuse. Par ailleurs, s’agissant d’une nouvelle construction, les délais de livraison du chantier sont généralement longs.

Les avantages et les inconvénients de l’immobilier ancien

La plupart des placements immobiliers se font sur les logements anciens. Les offres proposées sont souvent accessibles à divers profils d’investisseurs. Investir dans un bien ancien permet d’avoir un bâtiment clé en main. Vous réduisez le temps d’attente pour l’exploitation du logement. Comme vous pouvez le concevoir, les anciennes constructions doivent être rénovées pour se conformer aux nouvelles réglementations énergétiques.

À ce propos, acheter un vieux bâtiment vous permet de profiter d’un prêt épargne logement, de MaPrimeRénov’, d’un prêt d’accession sociale, etc. S’il est certain que vous pouvez réduire les frais d’acquisition d’une ancienne maison avec les aides de l’État, il faut avouer que la mise en conformité des vieux logements peut représenter un important investissement. Les frais de notaire sont de l’ordre de 7 à 8 % contre environ 3 % pour une nouvelle construction.

immobilier locatif investissement

Comment savoir quel type de bien immobilier vous convient le mieux ?

Au moment de choisir entre immobilier neuf ou ancien, tenez compte de vos goûts. Si vous recherchez une construction en plein centre-ville, les anciens bâtiments sont les plus indiqués. Que ce soient des maisons ou des appartements, ces biens se situent pour la plupart, à proximité des métropoles. Lorsque vous devez rapidement prendre possession du bâtiment, c’est l’immobilier ancien qu’il vous faut.

Il est nécessaire d’être en adéquation avec votre budget. À ce niveau, l’immobilier ancien remporte de nombreux suffrages puisqu’il peut être accessible à plusieurs couches sociales. Si vous ne souhaitez pas entreprendre de rénovations, tournez-vous vers les nouveaux logements. Pour prétendre à une fiscalité très avantageuse, misez sur un placement dans le neuf.

Conseils pour investir dans l’immobilier neuf

Qu’il s’agisse de résidence principale ou d’investissement locatif, il serait judicieux de contacter un notaire. Un tel accompagnement permet de maîtriser les tendances du marché mais surtout de définir un cadre juridique clair. Il vous faut élaborer un projet d’achat dans lequel vous devez détailler les caractéristiques du bien recherché. De cette manière, vous pouvez estimer le budget nécessaire en tenant compte de vos options en matière de financements. Il peut s’agir d’avoirs personnels ou d’un prêt bancaire.

Par ailleurs, il est préférable de passer par une agence immobilière pour optimiser la gestion de votre projet. Ces structures sont spécialisées dans l’immobilier neuf et maîtrisent tous les rouages du secteur. De la prospection à la signature du contrat d’achat, les agences immobilières défendent vos intérêts étape par étape. Par ce biais, vous pouvez vous consacrer à vos activités tout en posant de saines bases en matière d’investissement locatif.

Conseils pour investir dans l’immobilier ancien

Le placement immobilier dans les anciens bâtiments offre de nombreuses perspectives. Que vous aspiriez à des rendements à court ou long terme, la première étape est de clarifier vos objectifs. Pour cela, il faut trouver l’emplacement idéal pour l’achat. L’astuce est de comparer les villes par rapport à leur rentabilité locative.

Dans le même ordre d’idée, privilégiez les biens immobiliers à proximité des transports publics et des commerces, pour envisager des bénéfices ultérieurs. Vous devez définir le budget de votre achat conformément à vos mensualités de remboursement lors d’un crédit immobilier. Veillez à lister les frais de rénovation et les charges afférentes, afin de maîtriser au mieux votre budget. Enfin, vérifiez votre éligibilité pour les financements disponibles.