Compétences, missions, services : tout sur l’aménageur foncier

Autrement appelé lotisseur ou promoteur foncier, un aménageur foncier fait l’acquisition de terrains qu’il viabilise et qu’il revend en lots constructibles. Nous vous révélons les principales missions d’un tel professionnel, ses compétences et les services qu’il propose.

Ce qu'il faut retenir :

  • Les points clés de l'article sont les suivants :
  • 1. Un aménageur foncier est un professionnel qui achète des terrains non viabilisés, les divise en lots constructibles et les revend.
  • 2. Il est chargé de réaliser les études de constructibilité des terrains, de monter un projet de lotissement cohérent et de réaliser les démarches administratives pour obtenir un permis d'aménagement.
  • 3. L'aménageur foncier est responsable de la viabilisation des parcelles, en assurant les raccordements aux réseaux indispensables.

Immobilier : les missions d’un aménageur foncier

Un aménageur foncier est un professionnel de terrain qui, comme expliqué sur le site Maisons du Marais, s’impose comme l’un des piliers de tout projet de construction au sein d’un lotissement. Il se différencie du promoteur immobilier qui, lui, achète des terrains déjà viabilisés prêts à accueillir des ouvrages, et commercialise les bâtiments construits sur ces terrains.

Un lotisseur se charge de déceler des terrains à vendre non viabilisés, à la campagne comme en agglomération, pour en faire l’acquisition. Une fois les parcelles achetées, il en étudie méticuleusement la constructibilité et en détermine les possibilités de division. Il monte lors de l’étape qui suit un projet de lotissement cohérent et en réalise les plans. Il fait en sorte que ce projet s’accorde aussi bien aux besoins actuels et futurs de la commune qu’aux éventuelles règles d’urbanisme qui y sont en vigueur.

Ce spécialiste de l’aménagement foncier accomplit auprès de la municipalité l’ensemble des démarches permettant l’obtention d’un permis d’aménagement. Ce dernier autorise la viabilisation des lots et leur commercialisation. Il estime par la même occasion les coûts inhérents aux différents travaux dont chaque lot fera l’objet et met en place un plan de financement particulièrement solide.

Il incombe de surcroît à l’aménageur foncier de piloter la viabilisation de chacune des parcelles. Il s’agit plus exactement d’y apporter l’ensemble des raccordements nécessaires de sorte qu’elle soit le plus confortable possible à l’habitation et de bien l’aménager pour en accroître la constructibilité. Lors de la viabilisation, le lotisseur fait réaliser l’ensemble des travaux d’aménagement nécessaires et le raccordement des parcelles aux réseaux essentiels tels que :

  • l’eau potable,
  • l’électricité,
  • le gaz de ville,
  • l’assainissement public,
  • internet,
  • la téléphonie, etc.

Une fois tous les travaux terminés et toutes les démarches administratives accomplies, ce professionnel se lance dans la mise en vente de chacun des lots à bâtir. Par ailleurs, un aménageur foncier peut exercer au sein de diverses structures comme les entreprises de promotion immobilière, de gestion foncière ou immobilière, de construction de maisons individuelles… Nous pouvons y ajouter les établissements d’assurance ou bancaires. Dans tous les cas, un lotisseur est amené à travailler avec une multitude de professionnels de la construction et de l’immobilier. Il alterne ses journées entre le bureau et le terrain.

aménageur foncier

Aménageur foncier : quelles compétences ?

Un aménageur foncier est un professionnel qui possède des connaissances approfondies en urbanisme et en droit foncier. Il justifie d’une solide expérience de terrain. À la différence des promoteurs immobiliers, il est en phase avec la politique foncière des communes, de même qu’avec leurs besoins, leurs exigences et les opportunités d’aménagement en découlant.

Un lotisseur maîtrise sur le bout des doigts la gestion administrative, la mise en place de lotissements étant soumise aux autorisations de la municipalité. À tout cela s’ajoute sa maîtrise du droit immobilier et de la construction, de la fiscalité, de l’architecture et de la construction et du Code des marchés publics. On note aussi la géographie, les logiciels immobiliers, les outils bureautiques, les techniques commerciales, les normes environnementales, la gestion immobilière/financière/comptable, etc. Le professionnel de l’aménagement foncier possède un panel élargi de savoir-faire, notamment :

  • suivi du marché immobilier,
  • étude de la faisabilité des projets et de leur rentabilité,
  • prospection,
  • établissement d’un budget prévisionnel,
  • montage financier et juridique,
  • réalisation de la procédure d’achat,
  • sélection minutieuse des fournisseurs, prestataires, sous-traitants…,
  • coordination des équipes,
  • contrôle de la réalisation des projets,
  • réalisation et suivi d’appels d’offres,
  • suivi des travaux jusqu’à leur réception,
  • planification des études et des interventions techniques en amont des travaux,
  • choix des tactiques de promotion commerciale adaptées,
  • supervision de la réalisation technique des programmes immobiliers,
  • accompagnement des collectivités sur une politique foncière, etc.

Vous l’aurez compris, c’est un professionnel pluridisciplinaire dont les missions se trouvent au carrefour de plusieurs compétences. Il est de surcroît particulièrement résistant et peut in fine enchaîner les heures sur terrain sans se fatiguer. Le lotisseur foncier dispose de bonnes qualités relationnelles et une capacité d’adaptation notable. Il faut savoir qu’il n’existe jusqu’à aujourd’hui aucune formation type pour devenir lotisseur. Bien qu’il soit possible d’accéder à cette profession avec un niveau bac + 2, un bac +5 en rapport avec l’agencement foncier s’avère particulièrement apprécié.

Ceux qui veulent exercer ce métier peuvent par exemple cibler le master manager en patrimoine immobilier et financier. Celui-ci est accessible après un bac +3 et se prépare en deux ans auprès de l’EFAB (École Supérieure des Métiers de l’Immobilier). Il existe d’autres formations de niveau bac +5 qui mènent à la profession d’aménageur foncier. On peut citer le master droit de l’immobilier, le master droit de l’urbanisme, le master métiers de l’immobilier, le DU techniques de l’immobilier, le diplôme d’ingénieur avec spécialisation en travaux publics ou en urbanisme…

aménagement foncier

Quels sont les services proposés par un aménageur foncier ?

Un aménageur foncier aide les personnes qui veulent faire construire leur habitation ou leurs locaux professionnels à trouver un terrain prêt à construire. Ce dernier doit s’accorder exactement à leurs contraintes, tant en termes d’emplacement que de dimensions et de coût. Il ne leur propose que des parcelles dont la constructibilité est prouvée juridiquement et qui offrent une meilleure habitabilité. Chaque lot qu’il propose se trouve à des emplacements privilégiés et offre un cadre de vie agréable.

Par la même occasion, un lotisseur étudie avec ses clients la compatibilité de leur projet avec la parcelle qu’ils ciblent. En cas d’incompatibilité, le professionnel peut les aider à adapter leur projet aux spécificités de ce lot ou les orienter vers un autre terrain plus adapté. Dans tous les cas, il permet à ses clients de profiter d’une parcelle entièrement sécurisée, exempte de mauvaises surprises et qui peut accueillir le genre d’ouvrage qu’ils veulent y faire construire. Par ailleurs, un aménageur foncier peut accompagner les personnes qui s’apprêtent à vendre leur terrain, qui désirent aménager une parcelle non viabilisée ou qui veulent simplement obtenir une estimation précise de leur propriété.