Comment choisir votre société de portage salarial ?

Cumuler le statut de salarié et d’entrepreneur est devenu monnaie courante. Ceux qui optent pour cette forme d’emploi recherchent en particulier une certaine indépendance professionnelle. Si vous êtes par exemple en freelance et souhaitez conserver votre liberté au travail, contactez une société de portage salarial. Avant cela, vous devez prendre en compte certains critères pour faire un choix d’entreprise de portage plus avantageux.

Ce qu'il faut retenir :

💼 Indépendance professionnelle Permet de conserver sa liberté au travail.
📊 Gestion administrative Permet de déléguer la gestion comptable et administrative.
👥 Réseau professionnel Intégration rapide dans un réseau de professionnels divers.
💸 Frais de gestion Frais mensuels convenus pour la gestion administrative.
🛠️ Services proposés Comparaison des services offerts par les entreprises de portage.

Petit rappel du fonctionnement du portage salarial

Le portage salarial est une forme d’emploi qui permet à un salarié d’avoir une certaine indépendance en travaillant dans une entreprise. Le processus consiste pour le consultant à mettre à la disposition de cette dernière ses compétences pour répondre à un ou plusieurs besoins. Il n’y a pas de lien de subordination avec la société (entreprise cliente), mais les termes de la collaboration sont définis dans un contrat de mission. Il peut aussi entretenir cette relation professionnelle avec d’autres entreprises clientes dans la même période. À ce stade, le travailleur a le statut de consultant indépendant qui perçoit une rémunération en contrepartie de ses services.

Ce document est différent du contrat de travail. Dans le cadre du portage salarial, vous devez prendre contact avec une entreprise de portage. C’est elle qui doit alors vous donner le statut de salarié porté en vous liant à elle par un contrat de travail. Comme il est mentionné sur Uncdi.com, ce contrat vous facilite l’accès à un crédit ou à la location d’un bien. C’est par ce document que la connexion est établie entre l’entreprise de portage et l’entreprise cliente. Cette dernière envoie ainsi les salaires du salarié-entrepreneur à la seconde qui procède au reversement au bénéficiaire.

Une solution à la mode pour de nombreuses raisons

Plusieurs personnes dans la vie active sont en train de se tourner vers le mode de travail à mi-chemin entre le salariat et l’entrepreneuriat. En dehors de l’indépendance qui en résulte, il y a d’autres avantages.

Vous n’avez plus besoin de créer une entreprise

Travailler en portage salarial est bénéfique pour un autoentrepreneur. Comme mentionné ci-dessus, vous ne perdez pas votre indépendance quand vous devenez salarié porté. En tant que consultant, vous continuez à fournir vos prestations à vos clients. La différence ici, c’est que vous n’avez plus besoin de créer votre entreprise puisque la société de portage accepte de vous enregistrer comme son employé porté. Dès lors, vous n’avez pas de chiffre d’affaires à réaliser. Tout ce que vous encaissez en contrepartie des prestations aux entreprises clientes est désormais considéré comme votre revenu net.

Vous pouvez déléguer la gestion administrative

La société de portage par le contrat de travail qui vous lie à elle est en mesure de gérer certains volets de votre compte salarié entrepreneur. En la matière, elle peut s’occuper des tâches comptables comme l’édition et l’envoi des factures à vos clients. Elle peut aussi effectuer un suivi des échéanciers de paiement pour s’assurer que vos salaires sont payés à temps. Dans la mesure du possible, elle peut tenir des conversations téléphoniques avec votre clientèle.

En dehors de la gestion administrative, elle peut mettre à votre disposition une plateforme pour simplifier la gestion de votre compte. Celle-ci peut vous alerter après chaque versement de salaire et autres.

réseau de salarié porté

Vous intégrez rapidement un réseau de professionnels

Une société de portage enrôle beaucoup d’entrepreneurs comme salarié indépendant. C’est donc plusieurs travailleurs de corps de métiers différents qui ont en commun un employeur et forment un réseau dense de professionnels. Vous aurez certainement besoin de leurs compétences. Parfois, c’est l’entreprise client qui peut avoir besoin du savoir-faire d’un des membres du réseau. De cette même manière, vous allez aussi bénéficier de cette opportunité de signer un nouveau contrat de missions.

À quels points faire attention lors du choix d’une société de portage ?

La sélection d’une société de portage salarial ne se fait pas dans la spontanéité. Vous devez être regardant sur quelques spécificités qui peuvent aider à devenir un bon manager dès la création de votre entreprise.

Le coût des frais de gestion

Une entreprise de portage doit percevoir des commissions pour le travail qu’elle effectue au quotidien en votre nom. C’est pour cette raison que vous lui devez, à chaque fin de mois, des frais de gestion convenus dès la signature du contrat de travail. La particularité ici est que plusieurs entreprises de portage appliquent un taux entre 5 % et 15 % sur votre « chiffre d’affaires ».

En revanche, ce n’est pas la meilleure option puisqu’il est possible de trouver des offres de facturation à l’abonnement à prix fixe. Vous avez alors moins de stress quand vous faites le point en consultant votre fiche de paie. C’est parce que vous avez déjà connaissance du montant qui sera défalqué chaque mois.

Les services proposés

L’activité de portage salarial est florissante, ce qui incite du monde à créer ce type d’entreprise. Lors du choix, vous devez faire attention au choix de la société en comparant les services. En dehors des activités mentionnées précédemment, il y a certains services particuliers qui peuvent faire toute la différence entre plusieurs concurrents, notamment :

  • l’accompagnement personnalisé,
  • les formations ponctuelles au profit du réseau,
  • l’assistance juridique.

La liste n’est pas exhaustive, mais vous devez savoir que pour vous recruter rapidement, certaines entreprises de portage font tout pour que vos projets se concrétisent. Votre succès est indirectement le leur et c’est donc auprès l’une d’elles que vous devez vous enregistrer comme consultant indépendant.