Comment fonctionne le viager

Comment fonctionne le viager

Comment fonctionne le viager ?

Ecouter l'article

L’achat en viager, vous en avez peut-être entendu parler, mais savez-vous vraiment comment ça marche ? Cette forme de vente immobilière, peu commune mais pourtant bien ancrée dans le paysage français, a de quoi surprendre. Elle met en scène un acheteur, un vendeur, un bouquet, une rente et une espérance de vie. Si ce vocabulaire vous semble étranger, pas de panique ! Nous allons tout vous expliquer dans cet article.

Qu’est-ce que le viager ?

Le viager, c’est une façon de vendre ou d’acheter un bien immobilier qui n’est pas comme les autres. En effet, le vendeur, appelé le crédirentier, va céder son bien à un acheteur, le débirentier, mais avec quelques spécificités. L’acheteur devra verser un “bouquet”, montant initial de la vente, puis une “rente viagère”, un paiement régulier jusqu’au décès du vendeur.

Cette forme de vente a de nombreux avantages. Le vendeur peut bénéficier d’une rente à vie tout en restant dans son logement, tandis que l’acheteur peut acquérir un bien souvent à un prix avantageux.

Comment se déroule la vente en viager ?

Lors de la vente en viager, le montant de la transaction n’est pas fixé à l’avance comme dans une vente classique. Il dépend de plusieurs facteurs comme l’âge du vendeur et son espérance de vie. Ainsi, plus le vendeur est âgé, plus le prix de vente sera faible.

La vente se fait en deux temps : d’abord, l’acheteur verse un “bouquet”, une somme d’argent qui représente généralement entre 10 et 30% de la valeur du bien. Ensuite, il verse une “rente viagère”, un paiement régulier jusqu’au décès du vendeur.

Dans la plupart des cas, le vendeur conserve un “droit d’usage et d’habitation” du bien, c’est-à-dire qu’il peut continuer à y vivre.

Les avantages et inconvénients du viager

Le viager présente des avantages pour le vendeur comme pour l’acheteur. Pour le vendeur, il s’agit d’un moyen de compléter sa retraite en recevant une rente à vie, tout en restant dans son logement. Pour l’acheteur, cela lui permet d’acquérir un bien à un prix souvent inférieur à celui du marché.

Le viager présente aussi des inconvénients. Pour le vendeur, si l’acheteur cesse de payer la rente, il peut être difficile de récupérer son bien. Pour l’acheteur, si le vendeur vit longtemps, le coût total de l’achat peut finalement se révéler plus élevé que prévu.

Comment réussir son achat ou sa vente en viager ?

Pour réussir son achat ou sa vente en viager, il est important d’être bien conseillé. Un notaire peut vous aider à établir le contrat de vente et à déterminer le montant du bouquet et de la rente.

Il est aussi recommandé de faire estimer le bien par un professionnel de l’immobilier pour s’assurer que le prix est juste.

Une bonne connaissance du marché immobilier et des tendances de l’espérance de vie peut vous aider à faire un bon investissement.